Découvrez ma visite des fameux studios Warner Bros. Harry Potter, à Londres !

Studios Warner Bros Harry Potter à Londres : je vous raconte ma visite !

Beaucoup de gens se demandent à quoi ressemblent l’intérieur des fameux studios « Harry Potter » (et maintenant des « Animaux Fantastiques » aussi du coup). Situés à Londres, ils accueillent chaque année des milliers de moldus amoureux de la saga, prêts à dépenser sans compter pour vivre la magie des films. J’ai eu la chance de pouvoir aller aux studios, et ainsi réaliser un de mes rêves. Je pense que ça a été la journée où j’ai le plus pleuré de ma vie. Allez, je vous raconte tout ça !

Studios Warner Bros Harry Potter à Londres : je vous raconte ma visite !

Un bus décoré façon Harry Potter nous attendait pour nous emmener aux studios depuis le centre de Londres. Le départ était prévu pour 10h, mais Il faut savoir que les locaux ne se trouvent pas à Londres même, mais à environ une heure en dehors de la ville, en pleine campagne, à l’abris de tout regard.

Découvrez ma visite des fameux studios Warner Bros. Harry Potter, à Londres !
Itinéraire de Londres aux studios

On est arrivé devant le bus, et oh la la… OH LA LA ! Vous savez que je suis émotive, mais à un niveau pfiouuuu, alors imaginez ma réaction devant le bus. En PLUS, quand nous sommes rentrées dans le bus, la musique du film était diffusée en attendant le départ. J’avais les genoux qui tremblaient alors que le bus n’avait même pas encore démarré. Quelle vie.

Découvrez ma visite des fameux studios Warner Bros. Harry Potter, à Londres !
Notre magnifique bus, le plus beau que j’ai vu dans ma vie.

On s’est s’installé tout au fond du bus, attendant (im)patiemment de partir. La musique s’est arrêtée, le bus a démarré et là surprise : pour faire patienter les voyageurs pendant le trajet, le 1e film était diffusé. Magnifique attention, qui nous a bien mis dans l’ambiance en attendant d’arriver.

Nous sommes arrivées à 11h aux studios. Pour vous donner une petite idée de ce à quoi ça ressemble de dehors, voilà l’entrée. Je viens de me rendre compte que l’endroit à l’air désert sur la photo, alors que c’était totalement bondé.

PS : je suis la Gryffondor au centre, mais je n’avais pas encore le pull approprié, juste l’écharpe.

Découvrez ma visite des fameux studios Warner Bros. Harry Potter, à Londres !

Avant de pouvoir entrer dans la partie visite, nous sommes rentré dans un grand hall, avec des portraits géants des acteurs au sommet des murs. La voiture du père de Ron était aussi accrochée au plafond, avec les lumières clignotantes, et les valises de Harry étaient accrochées bien en vue à un autre endroit du hall. A chaque fois que je voyais un des objets du film, mon petit cœur fragile faisait un bond.

Est arrivé ensuite le moment où nous avons fait la queue pour pouvoir entrer dans la partie « visite ». En faisant la queue, les visiteurs passent devant… le placard sous l’escalier. Mais quand je vous dis devant, c’est littéralement devant, si vous tendiez la main, vous pouviez toucher la porte. On se rend en fait compte que ce fameux placard ne fait pas partie d’une vraie maison, c’est juste un bout de décors, de 2 mètres carré environ et c’est tout. Bah je peux vous dire que ça fait quelque chose… Quand on regardait bien, les affaires de Harry sont encore posées telle quelle, comme s’il venait tout juste de sortir… D’une certaine manière, ça m’a brisé le cœur.

Découvrez ma visite des fameux studios Warner Bros. Harry Potter, à Londres !
Le placard sous l’escalier…

Après la file d’attente, ils nous ont entassé dans une petite salle sombre, dans laquelle nous étions entourés de trois écrans à gauche, et trois écrans à droite. Sur ces écrans étaient diffusés des témoignages des acteurs, de J.K. Rowling elle-même, des images des avants premières avec les fans hystériques, bref, le but était de montrer l’importance et la puissance de la saga au fil des années.

Une fois sortis de cette salle, on pénétrait dans une sorte de salle de cinéma. Tout le monde s’est installé, mes amies devant et moi juste derrière elles. Cette fois-ci, c’était encore plus émouvant : Sur l’écran, nous avons vu les trois acteurs, qui avaient enregistré un message à l’intention des visiteurs. Ils étaient devant les portes de Poudlard et nous expliquaient comment ils avaient grandi dans ces studios pendant près de 10 ans, que c’était leur maison, et qu’ils étaient fiers de pouvoir nous la présenter aujourd’hui. Dans la salle, personne ne bougeait et pas un son ne se fait entendre. Sauf quelques reniflements par-ci par-là. Mes amies se sont retournées pour voir ma réaction : Mon visage étaitcomplètement mouillé de larmes qui descendaient jusque dans mon cou… (très classe, vraiment) Elles ont explosé de rire. Est arrivé le moment où Daniel Radcliffe (Harry) dit : « allez, venez, suivez-nous ». Ils sont rentrés dans Poudlard, ont fermé la porte et l’écran s’est levé… pour révéler les portes de Poudlard juste derrière, gigantesques, accompagné de la musique. Aïe aïe aïe les enfants, que de larmes.

Un monsieur est apparu devant la porte et a demandé si par hasard c’était l’anniversaire de quelqu’un, mais personne n’a répondu. Le monsieur a alors demandé un volontaire pour POUSSER ET OUVRIR LES PORTES. Le temps que je comprenne ce qui se passe, une de mes amies avaient déjà le bras levé, le monsieur l’a donc choisit et elle a eu l’honneur de pousser les portes, les mains toutes tremblantes.

Derrière les portes, la grande salle est apparu, exactement comme dans les films, ils avaient juste enlevé les deux tables du milieu pour permettre aux visiteurs de passer. Il y avait tellement de monde que j’ai dû attendre que tout le monde passe à la salle suivante, pour pouvoir prendre en photo la grande salle une fois vide. La porte que vous voyez sur la photo ci-dessous est la porte par laquelle nous sommes entrés dans la grande salle. Bon, vous remarquerez que le plafond n’est pas le même que dans les films haha !

Au fond de la salle était présente, comme dans les films, la grande table des professeurs. Des mannequins étaient mis en place avec les costumes des personnages. Même si les visages n’étaient pas là, la sensation était quand même prenante, on avait vraiment l’impression qu’ils étaient là, juste devant nous, à attendre que le silence se fasse pour que Dumbledore puisse faire son discours de début d’année.

Cette année, la coupe de Feu était mise à l’honneur. Ainsi, la scène dans laquelle Fred et George mettent leurs noms dans la coupe, a été représentée. La coupe a même recraché pour nous le papier contenant le nom de Harry, nom qu’a pu lire la personne ayant ramassé le papier en premier ! Nous sommes ensuite entrés dans une gigantesque salle contenant absolument chaque objet ayant fait une apparition dans la saga : Le journal de Tom Jedusor, la Pierre Philosophale, la dent du Basilique, les Horcruxes, les balais, les livres, absolument tout, les tableaux, les escaliers, etc.

Nous avons pu entrer dans le bureau de Dumbledore, dans lequel reposait la pensine, le phoenix, et la magnifique armoire à souvenirs de Dumbledore… L’armoire était mobile, nous permettant de voir toutes les fioles contenant les souvenirs de tous les personnages, et une belle animation 3D était mise en place à l’intérieur de la pensine pour imiter le mouvement fluide des souvenirs dans l’eau…

Il me semble qu’après cela, nous sommes sortis dans une sorte de cours géante, dans laquelle tout ce qui était présent me fait pleurer : le Magicobus, la maison détruite dans « Harry Potter et les Reliques de la Mort : Partie 1 », la maison de Harry de Privet Drive, les pièces d’échec utilisées dans « Harry Potter et la Chambre des Secrets », la voiture de Monsieur Weasley, la moto de Hagrid et le pont tordu menant à Poudlard, détruit dans « Harry Potter et les Reliques de la Mort : Partie 2 ».

J’ai pu monter à l’avant du Magicobus, j’ai pu entrer dans la maison de Privet Drive, et le moment fut très drôle : Une de mes amies était déjà venue aux studios, et m’a dit « là, si tu pleure pas, je serais déçue ». Je me dit oula, OULA. Eh bah… je suis rentrée dans la maison, j’ai tourné la tête à gauche, et j’ai aperçu le salon, dans lequel des dizaines de lettres étaient accrochées par des fils au plafond, pour reproduire la scène du premier opus, quand les lettres rentrent de force par la cheminée. Voici quelques photos devant les différents décors et objets. Mais vraiment, l’effet ressenti devant ça… Comprenez-moi !

Nous avons eu la chance de gouter la fameuse Bière Au Beurre… qui est absolument dégueulasse, une des pires choses que j’ai gouté dans ma vie. J’avais l’impression de boire du caramel liquide bien bien dosé en sucre. Sachant qu’on a payé la boisson environ 8 euros, ça fait mal haha, mais booooon !

La boisson du démon

La visite s’est poursuivi avec la gare de King’s Cross, sur la voie 9 trois quarts. Le train était là, les chariots à moitié dans les murs aussi. J’ai pu rentrer dans le train, et passer devant tous les wagons visibles tout au long de la saga. Encore une fois, comme dans le placard sous l’escalier, tout a été laissé tel quel, comme si les personnages venaient tout juste de sortir du train. Ca fait vraiment un drôle d’effet…

Nous avons pu nous promener dans la forêt interdite, voir Aragog et les araignées, et nous avons pu nous prosterner devant Buck. Sur le chemin entre les arbres, du brouillard nous entourait, et à certains moments, des araignées descendaient du plafond pour nous encercler ! C’était très réussi !

Il s’est incliné juste après moi !

Voici un moment extrêmement drôle. Nous sommes entrés dans une petite salle dans laquelle étaient exposés tous les animaux, et les moules utilisés pour les concevoir. Des mannequins extrêmement réalistes de Dumbledore, Harry, Hagrid et Hermione étaient également exposés dans la salle. Au milieu de ladite salle était posée une grande boîte vitrée, contenant Hedwige, l’âme de Voldemort, le livre d’Hagrid, mais tout était animé, ce qui m’hypnotisait complètement. J’ai alors entrepris de tourner je ne sais combien de fois autour de ladite boite pour filmer tous les objets en mouvement. J’étais tellement hypnotisée que je n’entendais absolument pas mes amies m’appeler à l’autre bout de la salle, parce que de l’autre côté se trouvait L’ALLEE DU CHEMIN DE TRAVERSE. Donc elles avaient vu ce qui nous attendaient, voulaient absolument y aller, mais moi ? Toujours en train de tourner. L’une d’elle (la Poufsouffle en plus, no comment) a dit à l’autre « si jamais elle tourne encore une fois autour de cette boîte, je la fous dedans ». J’ai levé la tête et j’ai vu que quelque chose clochait sur leur visage. J’ai donc abandonné ma belle boite, les ai rejoins et…

C’est dommage, je ne peux pas vous mettre la vidéo où je suis en train de pleurer en découvrant l’allée, vous auriez bien ri. Quand j’ai commencé à marcher dans l’allée, j’ai dis un petit « oh non… » et les larmes (re)commenceaient à couler. Mais, plus sérieusement. Quand vous vous retrouvez à l’endroit où certaines des plus belles scènes d’une de vos sagas préférées ont été tournées, et que vous voyez que ce ne sont pas des écrans verts, mais bien des décors tangibles, et que vous vous tenez là au milieu de tout ça… Je me suis sentie bénie. C’était un décor absolument magnifique, et tout était toujours accompagné des musiques du film, pour accentuer encore plus l’effet de magie. La boutique des frères Weasley que vous voyez sur la photo a bien le haut qui bouge, le chapeau était remis et enlevé sans cesse.

La dernière étape de la visite a été la plus dure, la plus émotionnelle. Encore une fois, celle du groupe à être déjà venue me dit « là aussi tu vas pleurer ». DONC le stress commençait à monter. On marchait et on se dirigeait vers un endroit de plus en plus sombre, jusqu’à tomber sur une maquette géante de Poudlard, de la taille d’une maison. Notre entrée dans la salle était accompagnée d’une des musiques de la saga, extrêmement triste. Je ne pourrais même pas vous décrire le sentiment qu’on a eu devant ça. Nous observions le château depuis une sorte de balcon, qui tournait tout autour de la maquette en descendant au fur et à mesure pour nous permettre de bien voir le château sous tous les angles. Au plafond étaient accrochées des barres, permettant aux caméras de glisser pour filmer les plans aériens du bâtiment.


C’est avec le château que se termine la visite.

Parlons maintenant du côté business des studios. Absolument tout à l’intérieur est fait pour que vous dépensier un maximum. Il y a des machines à retirer un peu partout, et pas une boutique souvenirs mais trois, réparties tout au long de la visite. Les visiteurs doivent donc obligatoirement les traverser hehe. Une fois dans les boutiques, il y a des centaines d’objets entassés jusqu’au sommet des murs pour mettre à disposition un maximum de marchandises. J’ai pu observer une frénésie incroyable, je voyais des gens se promener dans les rayons, en caméra avec des membres de leurs familles ou amis, en train de demander ce que ceux-ci voulaient, donc non seulement on achète pour soi, mais aussi pour la famille et amis.

Les prix font extrêmement mal. Déjà, l’entrée des studios est de 90 euros. J’ai voulu m’acheter l’écharpe Gryffondor, et une pour chacune de mes sœurs. Ce qui fait 3 écharpes à environ 35 euros, donc 105 euros pour 3 écharpes, plus les 90 euros de l’entrée : j’en étais donc à 195 euros pour l’entrée et 3 écharpes.

Vous avez du mal à le croire ? Pas de soucis, voyez par vous-même :

(Les prix affichés sont en livres sterling, une fois convertis en euros c’est encore plus cher) Ceux-ci ne sont que quelques exemples, il me semble que l’objet le plus cher que j’ai vu était le nimbus 2000 (oui vous pouvez ressortir de là avec un balai sans problèmes) mais je ne saurais plus vous dire combien il était.

Cette journée restera à jamais gravée dans ma mémoire comme étant l’une des plus magiques de ma vie. Je n’ai fait qu’effleurer ce que sont vraiment ces studios, on ne peut vraiment pas se l’imaginer, on dirait des gigantesques cavernes d’Ali Baba ! J’ai des centaines de photos, mais bon, impossible de tout mettre. Ca en valait vraiment la peine, j’y retournerai !

« Always »

Découvrez ma visite des fameux studios Warner Bros. Harry Potter, à Londres !
L’un des plus beaux jours de ma vie.

Partager, c'est gratuit !

1 thought on “Studios Warner Bros Harry Potter à Londres : je vous raconte ma visite !

  1. Je te comprends to-ta-le-ment, perso quand je suis rentrée des studios et que j’ai raconté mon vécu à ma famille j’ai commencé à pleurer comme un bébé, ma mère toute choquée à juste dit « mais ? Mais ? Qu’est ce qu’il y a ? » Et j’étais tellement ému que j’ai juste sorti « c’était troop beau !😭😭 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *