les_winx_version_netflix

Que vaut réellement la série inspirée de la série animée italienne "Les Winx" ?

Winx version Netflix : que vaut « Destin : La Saga Winx » ?

Une chose est sure, l’annonce d’une série Live Action Winx a fait couler BEAUCOUP d’encre. Entre personnages manquants et « whitewashing », Twitter ne savait plus où donner de la tête. Destin: La Saga Winx est maintenant disponible sur Netflix, mais faut-il lui laisser sa chance ou simplement passer à côté ? (sans spoils)

Winx originelles : Qu’en est-il des fées de base ?

Je commencerais par dire LE point le plus important et central à mes yeux. Si vous voulez accrocher à la série, il faut accepter que ceci n’est pas la série animée. Ceci est une série reprenant quelques éléments du dessin animé, pour raconter quelques chose de complètement différent.

Le style de la série

Fini les couleurs flashy et les styles vestimentaires haut en couleurs. Tout comme les filles aux corps de brindilles impossibles. Fini le monde des bisounours où tout s’arrange parfaitement. Nous avons ici une série plus adulte, mature et surtout nuancée, qui aborde des thèmes de société et des problèmes récurrents auxquels doivent faire face les adolescents de nos jours. Certaines scènes sauront retentir auprès des concernés, SANS tomber dans le stéréotype (oui oui, je me suis sentie directement touchée aussi). Je dirais que la série est un mélange de « Sabrina », « Harry Potter » et « Percy Jackson« , mais en plus sombre, plus mature et surtout plus nuancé, comme dit plus haut.

Winx 2.0: Les nouvelles fées

les-winx-netflix
Voici notre équipe de fées

Passons à un des faits qui a fâché Twitter : le casting des personnages. Le problème autour de Flora/Terra ou Terra/Flora. Terra caucasienne, qui remplace en fait Flora, Latino-Américaine, etc. Cette question trouve sa réponse directement dès le premier épisode d’une manière claire et précise. Je dirais simplement que nous avons bel et bien deux personnages totalement distincts : Flora d’un côté, Terra de l’autre.

Autre casting ayant posé problème sur Twitter : Musa, supposée être asiatique dans la série animée, elle est ici caucasienne. Je dirais que ce personnages est plus « flou » de ce côté-ci : elle s’appelle Musa, mais en même temps… ce n’est pas vraiment Musa. Je ne peux en dire plus sans vous en dévoiler trop.

Un point important à évoquer selon moi : le développement des personnages est excellent. Elles ne sont pas linéaires et simplettes, mais ont une vraie personnalité et profondeur (qui prend, certes, plus de temps à se révéler pour certains, mais patience).

Je terminerais cette partie en disant que les actrices ont toutes les cinq fait du très bon travail. Elles ont extrêmement bien défendu leur personnage. Le jeu d’acteur n’est pas stéréotypé comme on pourrait s’y attendre dans une série comme celle-ci. Il est même très bon étant donné que les actrices (à l’exception de celle qui joue Bloom) sont toutes novices dans le domaine. Un grand bravo à elles, et aucune d’elles ne mérite les insultes qui circulent sur Twitter.

« Winx world » : Et l’histoire ?

L’histoire reprends indéniablement quelques petits éléments de la série animée, tout en choisissant d’en omettre d’autres, pour créer cette ambiance plus adulte évoquée plus haut. Certains points de la série animée étaient juste trop caricaturaux et dépassés pour être repris. Est-ce que je voulais voir Tecna ? Evidemment. Est-ce que je voulais voir les Trix et leur école ? Evidemment. Mais la série a le mérite de créer un univers qui semble extrêmement riche et prometteur. Si une saison 2 est accordée, « l’univers Winx » que l’on connait pourrait devenir plus vaste que ce que ne proposait la série animée… Je n’en dirais pas plus. Je rajouterais qu’il ne faut pas s’attendre à avoir directement un groupe de filles unies. Elles se rencontrent à peine et elles prendront du temps à apprendre à se connaître et s’affirmer pour enfin développer une réelle cohésion.

La série est composée de 6 épisodes d’environ 1h chacun, c’est-à-dire peu. Nous sommes donc directement et sans perdre de temps plongés dans l’histoire et l’action, ce qui n’est pas plus mal. Les trois premiers épisodes ont un rythme constant et cohérent. Le quatrième a été plus compliqué et confus, en raison du trop grand nombre d’informations apportées d’un seul coup. La faute au peu de nombre d’épisodes malheureusement. Le rythme reprend ensuite plus fluidement lors des deux derniers épisodes. Le final est, je dirais, satisfaisant et décevant à la fois, pour des raisons différentes. Mais il donne, dans tous les cas, une très bonne base pour une saison 2. Et je rajouterais que certains aspects sont prévisibles, mais pas au point d’enlever le sens du mystère de la série.

Les effets spéciaux

Ils ne sont pas mauvais, mais pas exceptionnels non plus. Je ne suis pas du genre à être difficile pour les effets spéciaux SI l’histoire rééquilibre la balance, ce qu’elle fait ici à mon sens. Mais pour vous donner une idée, les effets spéciaux de « Venom » étaient bien plus catastrophiques. Je prends aussi en compte dans mon jugement que nous sommes ici à la saison 1, et le budget d’une série, si elle augmente en succès, augmente énormément aussi. Rappelez vous le dragon si peu convainquant de la saison 1 de Game Of Thrones, et comparez cela aux saisons suivantes!

Les points négatifs (selon moi)

Mes points négatifs portent sur l’histoire parfois trop confuse et bourrative, trop peu d’épisodes, certains points restent non élucidés, on ne connait toujours pas précisément les intentions des méchants même si on s’en doute. La série aurait du contenir au moins une dizaine d’épisodes pour répondre à toutes ces questions, qui devront attendre la saison 2 afin de trouver leurs réponses. La saison 1 est une saison introductrice, mais non suffisante à elle-même. Elle ne sert que de gros point de départ.

Ma conclusion

Bonne série, bonne histoire, j’avais personnellement envie de voir la suite par réelle curiosité concernant certains personnages et aspects de l’histoire et de son passé. Même si certains moments sont prévisibles, la série n’en est pas gâchée et parvient à susciter la curiosité. Il faudra attendre la saison 2 pour répondre aux nombreuses questions sans réponse de la saison 1 et voir réellement le groupe en action en tant qu’équipe. Les personnages sont à mon sens extrêmement attachants (évidemment, certains plus que d’autres), et je le répète : détachez-vous du dessin animé, considérez cette série comme suffisante à elle-même, et ça ira très bien !

Finalement, malgré toute la négativité de Twitter, la série est actuellement en première position mondiale sur Netflix. Je suis bien curieuse de voir la suite de tout cela !

Et toi ? quel est ton avis sur cette première saison des Winx ? N’hésite pas à donner ton avis en commentaire!

(re)découvrez la bande annonce de Destin : La Saga Winx

Si mon avis sur Les Winx vous à plu, vous pouvez retrouvez mon avis sur Mulan également!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *