Réussir sa Reconversion Professionnelle en 5 Etapes

Réflexion travail

De multiples raisons peuvent vous pousser à souhaiter changer de métier. Peut-être que votre emploi actuel ne correspond plus à votre nouveau mode de vie ? Il se peut aussi que votre travail ne soit plus en accord avec vos valeurs ? Il est également probable que vous ayez fait un mauvais choix de carrière à cause d’une orientation professionnelle trop précoce ou en désaccord avec votre personnalité et vos aspirations ? Il n’est jamais trop tard pour trouver sa voie professionnelle. Voyons ensemble comment procéder.

1)     Faire le point sur sa situation professionnelle et personnelle

Pour commencer, il convient de dresser le bilan de votre situation actuelle. Vous pouvez énumérer les avantages et les inconvénients de votre poste par rapport à vos souhaits et contraintes personnelles.

Les points positifs et négatifs de votre métier peuvent concerner, par exemple, la rémunération, les conditions de travail, les relations avec vos collègues, les valeurs véhiculées par l’entreprise ou encore votre emploi du temps.

Chaque point est propre à chacun, selon sa personnalité, son mode de vie, ses envies et ses attentes.

Par exemple, il sera peut-être compliqué pour une mère de famille avec un ou plusieurs enfants en bas âge de composer avec un travail aux horaires décalés.

On peut aussi citer l’exemple du commercial qui n’arrive pas à vendre tant il est timide. Son métier ne lui correspond pas. Il peut perdre toute confiance en lui et se plonger dans un profond désarroi.

Il arrive également que des raisons de santé engendrent une réelle inadéquation avec votre poste de travail.

Il est fondamental de noter tous les aspects de votre métier afin d’y voir plus clair dans un premier temps.

Face à cette liste, vous pouvez en construire une deuxième, celle de vos passions et vos savoir-faire, qu’ils soient personnels ou professionnels.

Ces recherches seront une base de travail pour la seconde étape.

2)     Démarrer un bilan de compétence

Cette étape est indispensable pour construire votre projet de reconversion. L’aide d’un professionnel est utile quand on ne sait pas vers quelle orientation se diriger ni comment s’y prendre.

Le bilan de compétence commence par une rencontre avec un accompagnateur. C’est l’occasion d’expliquer et d’approfondir l’analyse réalisée lors de l’étape précédente.

Votre guide va ensuite vous proposer différents outils pour trouver votre voie professionnelle.

Cette démarche peut s’appuyer sur des tests de personnalité, des récits d’expérience ou des témoignages, du travail de recherche personnel centré sur vos désirs et vos contraintes.

Cette réflexion prend en compte la dimension spirituelle de vos valeurs, le caractère spécifique de votre tempérament, la pluralité de vos compétences ainsi que l’aspect concret de votre mode de vie en termes d’organisation au quotidien.

Pendant votre bilan de compétences, vous menez des investigations sur les carrières possibles en cohérence avec votre profil. Vous pouvez interroger des vrais professionnels afin de connaître la réalité de leur quotidien. Vous pouvez vérifier les tendances en matière d’emploi ou d’opportunités dans le secteur qui vous attire. Vous consultez les différents dispositifs de formation adéquats et vérifiez si ces objectifs sont réalisables pour vous.

Après plusieurs rendez-vous, le bilan de compétences doit vous permettre de découvrir quel métier est fait pour vous.

bureau prise de notes

3)     Construire son projet professionnel

Cette phase consiste à entrer dans le concret. Arrivé à ce stade, vous savez vers quel métier vous diriger. Il convient alors de réfléchir à comment procéder pour y arriver. C’est à ce moment-là que vous précisez le déroulement de votre reconversion professionnelle, étape par étape, jusqu’au but que vous vous êtes fixé.

D’une part, vous pouvez faire le choix de la formation lorsque le changement de voie professionnelle le nécessite. Il est alors possible de bénéficier des avantages du compte professionnel de formation. Cet organisme peut financer tout ou partie de votre projet d’apprentissage. Toutes les modalités d’accès à ce dispositif sont détaillées sur le site moncompteformation.gouv.fr. Vous pouvez également y rechercher les formations éligibles à ce mode de financement.

D’autre part, vous pouvez décider de créer votre entreprise. Dans ce but, il sera indispensable de réaliser une étude de marché afin de cibler les opportunités et les menaces du secteur que vous visez. Ce travail vous permet d’élaborer votre stratégie de création et de développement d’entreprise. Il faut se renseigner sur la concurrence pour comprendre l’offre actuelle du marché sur lequel vous souhaitez exercer votre activité. Il est également fondamental de cibler vos potentiels clients pour comprendre leurs besoins et leurs attentes tout en anticipant les tendances. Ces analyses vous permettent notamment de construire et étoffer votre offre afin que celle-ci réponde aux exigences de votre marché ainsi que de détailler votre future stratégie commerciale.

4)     Quitter son emploi grâce au dispositif démission reconversion

Le gouvernement a mis en place un système permettant de démissionner de son poste dans le cadre d’une reconversion professionnelle tout en restant éligible à l’allocation chômage. Cette aide est importante, car elle représente un soutien financier non négligeable lors de votre période de formation ou de création d’entreprise.

Pour en profiter, il faut être salarié en contrat à durée indéterminée et justifier d’au moins cinq années d’activité continue chez un ou plusieurs employeurs.

Si cette condition est remplie, vous pouvez bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle afin d’élaborer votre projet. Il s’agit d’un service public gratuit grâce auquel vous serez accompagné pour matérialiser votre souhait de reconversion professionnelle. Il est important de noter que la sollicitation de ce conseil doit être réalisée avant votre démission.

Cette démarche passe par l’élaboration d’un dossier spécifique avec l’aide d’un conseiller dédié dans votre région. Cette étude doit préciser quelle réflexion vous avez suivie pour concevoir votre projet. Vous devez également présenter tous les aspects techniques et financiers liés à votre création d’entreprise et/ou à votre formation. Il est nécessaire de détailler les moyens et ressources que vous comptez utiliser ou solliciter.

Ce dossier est présenté à une commission paritaire interprofessionnelle qui doit attester du caractère réel et sérieux de votre projet.

En cas de réponse positive, vous pouvez démissionner et vous inscrire à Pôle Emploi dans un délai de six mois pour bénéficier de vos allocations.

Réunion de travail

5)     Se lancer dans la reconversion professionnelle

Maintenant toutes les étapes précédentes validées, vous pouvez enfin démarrer votre projet.

Votre formation peut commencer. Vous lancer dans vos nouveaux apprentissages fait votre plus grand bonheur. Suivre la voie que vous avez choisie vous permet enfin d’atteindre l’épanouissement professionnel.

Pour la création de votre entreprise, vous procédez à toutes les démarches administratives nécessaires selon le statut juridique adopté. Vous consultez éventuellement les banques en cas de besoin de financement. Vous lancez votre activité et déployez votre énergie au service de vos aspirations profondes. Vous adoptez une organisation efficace et un comportement pro-actif. Vous êtes votre propre patron. Votre première victoire est celle d’avoir su vous lancer malgré la prise de risque, quitter le confort d’un emploi salarié, laisser derrière vous la monotonie d’un quotidien professionnel oppressant. Vous pouvez tracer votre chemin vers la réussite.

Vous aussi, vous envisagez de vous lancer dans la grande aventure de la reconversion professionnelle ? Peut-être avez-vous déjà sauté le pas ? Partagez votre expérience en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.