Découvrez comment 11 millions de balles de tennis on était recyclées depuis 2008 avec l'opération balles jaunes !

Opération balles jaunes : 11 millions de balles de tennis recyclées depuis 2008

 

Découvrez comment 11 millions de balles de tennis on était recyclées depuis 2008 avec l'opération balles jaunes !

 

11 millions de balles de tennis recyclées depuis 2008

Nous ne parlerons pas aujourd’hui de gilets jaunes mais bien de balles jaunes. Par l’intermédiaire des comités et des ligues de tennis, plus de 11 millions de balles de tennis usagées ont été récupérées et recyclées pour construire 42 terrains de sport : c’est l’Opération balle jaune. La Fédération Française de Tennis (FFT) a signé une charte d’engagement environnemental avec le ministère du Développement durable et l’ADEME (Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie) depuis 2008.

Une filière de recyclage en 5 sets :

La collecte :

Les balles usées déposées par les licenciés dans les cartons spéciaux des clubs sont ensuite rassemblées dans les centres de collecte des comités de tennis.

L’acheminement :

Pour réduire le kilométrage et donc l’impact environnemental, deux camions (fournis par le partenaire COVED Environnement, voir ci-dessous) effectuent deux boucles dans le Nord et dans le Sud de la France.

Le recyclage :

Les balles sont broyées. Les résidus de feutrine jaune sont séparés des granulats de caoutchouc par un procédé de soufflage.

La transformation :

On ajoute de la résine aux granulats pour constituer un sol sportif ou un tapis d’évolution.

Le parrainage :

Grâce au parrainage de structures locales, les ligues de la FFT financent la pause de ces structures souples adaptées à la pratique d’activités pédagogiques et sportives.

Chaque tour de France COVED permet de récolter plus de 1,5 million de balles pour créer près de 3000 m2 de terrain.

Découvrez comment 11 millions de balles de tennis on était recyclées depuis 2008 avec l'opération balles jaunes !

Un recyclage au service du sport et des pratiques pédagogiques

Depuis 2008, 42 terrains sportifs ont déjà été construits dont 4 en 2018. La plus grande réalisation cette année a vu le jour à Draveil (ligue de tennis d’Ile-de-France), avec 1130 m2 de surface sportive au sein du nouvel institut médico-pédagogique, accueillant des jeunes polyhandicapés. Les caractéristiques souples et amortissantes de ces revêtements en font des zones recherchées et bien accueillies par des structures à vocation sociale et solidaire (hôpitaux pour enfants, centres de rééducation, instituts médico-éducatifs etc.). En 2017 ces terrains multisports ont été construits à Castelnaudary (280 m2), à Blois (63 m2), à Panazol (102 m2 ) et à Saint-Junien (134 m2 ). Il faut 50 000 balles pour produire 1 tonne de granulats formant une surface de 100 m2 de sol.

Découvrez comment 11 millions de balles de tennis on était recyclées depuis 2008 avec l'opération balles jaunes !

Des partenaires engagés

COVED Environnement accompagne ses partenaires dans la gestion durable de ses déchets, en suivant des valeurs d’économie circulaire, de réduction des déchets et du recyclage de la matière.
BABOLAT, fabricant français fournisseur officiel de Roland-Garros depuis 2011, très présent dans les clubs, soutient les projets fédéraux majeurs et notamment l’Opération balle jaune.
On compte également deux athlètes engagés dans la démarche : Nathalie Dechy ancienne joueuse française sur le circuit WTA et Stéphane Houdet, athlète de tennis en fauteuil qui nous explique :

« On peut aussi les utiliser [les balles recyclées, ndlr.] comme isolant dans la construction ou la rénovation des bâtiments et j’espère voir un jour cette piste se concrétiser. J’aimerais aussi qu’on puisse, à moyen terme, installer à l’occasion d’événements de promotion du tennis, des terrains en granulats sur les parkings de supermarché. On toucherait ainsi une population qui n’a pas forcément accès aux clubs de tennis. »

Consciente de la nécessité de recycler les déchets issus de sa discipline, la FFT s’engage donc dans son action phare pour le développement durable. En 2018, ce tour de France de l’Opération balle jaune a eu lieu du 16 avril au 18 mai. Pratiquants de tennis, cette initiative éco-responsable est à « kicker* » ! Déposez d’une amortie de revers vos vieilles balles jaunes au club ou au Comité !

Cet article est écrit par Julien blogueur sur Inspirations Positives , rédacteur web en formation et joueur de tennis en club qui rédige ici son premier article d’actu.
Sources :

  • bulletin n°14 du Com’tennis Aude, (novembre 2018)

https://www.youtube.com/watch?v=NvVrRIz4p2Q

  • site de la FFT :

http://www.fft.fr/la-fft-sengage/operation-balle-jaune/loperation-balle-jaune

  • dossier de presse :

 

http://www.fft.fr/sites/default/files/pdf/obj_dossier_de_presse2018def.pdf

*kicker : on parle de service kické quand la balle rebondit très haut après avoir frappé le sol.

 

 

Partager, c'est gratuit !

1 thought on “Opération balles jaunes : 11 millions de balles de tennis recyclées depuis 2008

  1. Article très instructif, cher collègue (à double titre !) 😉
    J’avais entendu parler des balles de tennis comme protection anti bruit sous les pieds de chaises dans les écoles, mais pas recyclées en revêtement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *