Luc besson : le clap de fin ?

Après l’échec cuisant de son dernier long métrage Anna, le réalisateur vit reclus dans sa maison de Los Angeles. Acculé, Luc Besson peut-il encore remonter la pente ? Retour sur les différentes débâcles auxquelles il a récemment dû faire face.

Anna : l’ultime échec ?

À sa sortie en juillet 2019, tous les yeux étaient rivés sur le nouveau thriller de Luc Besson, Anna. Son succès devait permettre au réalisateur de conserver sa société de production, EuropaCorp. Loin des triomphes tonitruants des iconiques Le Grand Bleu, Nikita ou du plus récent film à succès Lucy, Anna a été pour sa part un échec cuisant. 30 millions d’euros ont été investis pour sortir le thriller. Au final, seuls 640 000 spectateurs ont été au rendez-vous. Endetté, le réalisateur a été contraint de mettre en vente son entreprise EuropaCorp.

Luc Besson : la série noire

salle-cinéma-vide
Les films de Luc Besson ne plaisent plus autant qu’avant et laissent les salles de cinéma désespérément vides.

Les dernières années n’ont pas été un long fleuve tranquille pour Luc Besson. Valérian et la Cité des mille planètes, projet mirobolant sorti sous le feu de tous les projecteurs, a lui aussi déçu. Le faible nombre de spectateurs en a été la désolante conséquence. Ses affaires personnelles n’arrangent rien, puisqu’en mai 2018, il a été accusé de viol par Sand Van Roy, une actrice belgo-néerlandaise avec qui il était très proche. Depuis quelques mois donc, Luc Besson se fait encore plus discret, au point même de répondre aux abonnés absents à certains de ses proches.

Vers une possible rédemption ?

marteau-de-la-justice
Luc Besson enchaîne les démêlés avec la justice.

Malgré ses échecs et divers démêlés avec la justice, l’entourage de Luc Besson estime que « sa détermination est intacte ». La rumeur court selon laquelle le réalisateur serait prêt à se lancer dans un nouveau projet. Une détermination que rien n’ébranle donc. Reste à savoir si la confiance du public et de ses fans demeurera intacte. Bien que la plainte de Sand Van Roy ait été classée sans suite, son avocat a indiqué ne pas lâcher l’affaire en relançant immédiatement une procédure. Plus récemment, une actrice américaine l’accuse d’agression sexuelle en 2002. En tout état de cause, la route semble encore longue à Luc Besson avant de sortir la tête de l’eau.

long-chemin

Luc besson : le clap de fin ?
5 (100%) 2 vote[s]

Partager, c'est gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *