2

La Tour Sombre : le best-seller de Stephen King bientôt adapté en série

« L’homme en noir fuyait à travers le désert, et le pistolero le suivait. » C’est sur cette phrase énigmatique que s’ouvre le premier tome de « La Tour Sombre », saga littéraire culte imaginée par Stephen King. À mi-chemin entre la fantasy et le western futuriste, cette œuvre inclassable relate le périple de Roland et ses compagnons pour atteindre la mythique Tour Sombre, pivot de tous les mondes et de tous les temps. En attendant la prometteuse adaptation en série confirmée par Amazon, (re)plongez-vous dans ce cycle romanesque épique aux multiples rebondissements !

La Tour Sombre, une histoire hors du commun

Une saga de plus de 4000 pages écrite sur 4 décennies

Pièce maîtresse dans l’œuvre de Stephen King, le cycle de la Tour Sombre se compose de 8 romans et d’une nouvelle. Cette fresque monumentale se décline en 7 volumes principaux, publiés entre 1982 et 2005 :

  1. Le Pistolero (1982)
  2. Les Trois Cartes (1987)
  3. Terres Perdues (1991)
  4. Magie et Cristal (1997)
  5. Les Loups de la Calla (2003)
  6. Le Chant de Susannah (2004)
  7. La Tour Sombre (2005)

La série inclut également 2 histoires parallèles, pouvant se lire indépendamment ou en complément :

  • Le roman « La Clé des Vents », publié en 2012, se situe chronologiquement entre les tomes 4 et 5 de la saga ;
  • La nouvelle « Les Petites Sœurs d’Elurie », publiée en 2002 dans le recueil « Tout est fatal », constitue un prélude au premier opus.
Couvertures des 8 tomes du cycle de La Tour Sombre de Stephen King
Les 8 tomes du cycle de La Tour Sombre de Stephen King

Une quête et un ka-tet

Roland Deschain est le dernier pistolero de l’Entre-deux-Mondes, sorte de Far West post-apocalyptique teinté d’un soupçon de magie médiévale. Ce tireur d’élite solitaire, venu de la contrée disparue de Gilead, poursuit depuis des années un mystérieux homme en noir à travers les étendues désertiques d’un monde à l’agonie. Au-delà de cette traque, son obsession : trouver la Tour Sombre, pilier spatio-temporel central de l’Univers, pour empêcher sa destruction par le Roi Cramoisi.

En chemin, Roland va rencontrer trois compagnons issus de notre monde qui vont l’aider à accomplir sa périlleuse mission :

  • Jake Chambers, un garçon d’une dizaine d’années qu’il considère comme son fils ;
  • Eddie Dean, jeune New-Yorkais et ancien héroïnomane ;
  • Odetta Holmes/Detta Walker, afro-américaine ayant perdu ses deux jambes et présentant une double personnalité, qui deviendra ensuite Susannah.

Ce  ka-tet, groupe de personnes liées par le ka (signifiant « destin » dans le Haut-Parler de l’Entre-deux-Mondes), entame un long périple jalonné de mille et un obstacles. Voyages à travers le temps et dans des mondes parallèles, train suicidaire amateur de devinettes, cavaliers-loups kidnappeurs de jumeaux télépathes, firme maléfique voulant s’approprier la Rose – incarnation de la Tour Sombre dans notre monde… Les talents de conteurs de King vous tiendront en haleine jusqu’au dénouement de cette quête quasi-mystique !

Le pistolero Roland de Gilead à la recherche de la Tour Sombre
Roland de Gilead arrivera-t-il à sauver la Tour Sombre ?

Plus qu’une série de romans, un univers

La Tour Sombre, au cœur de l’œuvre de Stephen King

Qualifiée de « Jupiter du système solaire de [son] imagination » par son propre auteur, la Tour Sombre occupe une place centrale dans l’œuvre de Stephen King.

Dense et complexe, le récit foisonne d’éléments tirés des différents livres du romancier, comme autant de réalités alternatives. On y retrouve l’homme en noir, personnage récurrent aux multiples identités ; le père Callahan, prêtre de « Salem » ; Ted Brautignan de « Cœurs Perdus en Atlantide » ; la Tortue de « Ça » … et Stephen King lui-même, dans une mise en abyme inattendue ! Le jeune Jack est doté du « Shining », un don de télépathie et de prémonition, tandis que le ka-tet traverse une ville décimée par l’épidémie de super-grippe évoquée dans « Le Fléau ».

À l’inverse, certains ouvrages de l’écrivain présentent des liens étroits avec l’univers de la Tour Sombre : « Insomnie » et « Les Territoires » font allusion au Roi Cramoisi, à la Tour et au champ de roses l’entourant, ainsi qu’à Roland et son ka-tet.

Inspirations et références extérieures

Fasciné par « Le Seigneur des Anneaux » de J. R. R. Tolkien et la légende arthurienne, Stephen King rêvait depuis sa jeunesse d’écrire sa propre saga épique. C’est lors de ses études à l’Université du Maine qu’il découvre le poème de Robert Browning « Le Chevalier Roland s’en vint à la Tour noire », qui lui suggère la figure du Pistolero et sa quête de la Tour Sombre. Le physique et la personnalité de Roland sont quant à eux fortement inspirés du rôle interprété par Clint Eastwood dans le film « Le Bon, la Brute et le Truand » de Sergio Leone.

La Tour Sombre fait également référence à d’autres œuvres de la littérature ou de la pop-culture, comme « Le Magicien d’Oz », « Alice au Pays des Merveilles », « Harry Potter » et même « Star Wars » ! Loin de son habituel registre horrifique, le maître de l’épouvante livre une fresque baroque, mélange d’aventure, de science-fiction et de fantastique, sur fond de questionnement métaphysique.

La Tour Sombre en bande dessinée, film et série

Cet article vous a donné envie de découvrir l’univers de la Tour Sombre mais la lecture de pavés vous rebute ? Bonne nouvelle, la saga au succès planétaire a été adaptée en bande dessinée, au cinéma et bientôt en série !

Depuis 2007, Marvel a édité plusieurs séries de comics revisitant les aventures de Roland et ses amis. La Tour Sombre a été portée sur grand écran en 2017, avec Idris Elba et Matthew McConaughey dans les rôles respectifs du pistolero et de l’homme en noir. Jugée décevante car trop éloignée de l’œuvre originale, cette adaptation cinématographique a reçu un accueil très mitigé.

Couvertures de l'adaptation en BD de la Tour Sombre
La Tour Sombre en bande dessinée

Amazon a récemment acquis les droits de la Tour Sombre pour produire une série vidéo qui promet d’être plus fidèle aux romans. Le tournage est prévu entre avril et juin 2019, et les premiers épisodes pourraient être diffusés d’ici fin 2019 ou début 2020. Un projet qui devrait ravir tous les fans de la saga… et en conquérir de nouveaux !

La Tour Sombre : le best-seller de Stephen King bientôt adapté en série
5 (100%) 6 votes

Partager, c'est gratuit !

Marie Girardot

2 commentaires

  1. Wow je ne savais pas que Marvel avait eu les droits aussi ! :O En tout cas, je suis contente pour la série, j’espère qu’elle sera meilleure que le film !

    • Il existe également une version française de la BD, éditée par Fusion Comics 🙂 Croisons les doigts pour la série, le format paraît en tout cas plus adapté qu’un simple film (difficile de résumer une oeuvre si riche en 1h30) !

Répondre à Maeva Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *