0

L’Attaque des Titans est-il le meilleur manga de sa génération ?

Alors que l’anime a fait son grand retour le 28 avril dernier avec la deuxième partie de la saison 3, dans sa version manga, L’Attaque des Titans est entré dans son arc scénaristique final. Certains, dont moi, le considèrent comme le meilleur manga du moment. Alors, mérité ou pas ? Après avoir lu le tome 27, j’ai eu envie de vous expliquer pourquoi L’Attaque des Titans, c’est génial !

L’Attaque des Titans, c’est quoi ?

L’Attaque des Titans, ou Shingeki no Kyojin en japonais, est un manga d’Hajime Isayama. Prépublié mensuellement depuis 2009 dans le magazine Bessatsu Shōnen Magazine, le manga compte aujourd’hui 27 tomes. L’Attaque des Titans est un seinen, comprenez un manga destiné aux jeunes adultes (en opposition aux shōnen destinés aux adolescents).

Le tome 27 de l'Attaque des Titans
Le tome 27 de L’Attaque des Titans marque le début de l’arc final.

L’œuvre raconte l’histoire d’un jeune garçon, Eren Jäger, dans un monde où l’humanité vit recluse dernière 3 gigantesques murs après que des créatures géantes nommées titans sont apparues et ont décimé l’humanité. Le récit nous fera suivre le combat mené par Eren et le reste de l’humanité pour la reconquête de ses territoires et la découverte des mystères entourant l’apparition des titans.

L’univers impitoyable d’Hajime Isayama

La première chose qui frappe quand on lit L’Attaque des Titans, c’est sa dureté. Aussi bien dans son histoire que dans la façon de la raconter. Ici, pas de monde coloré, de joie exacerbée. Pas d’humour ou de gentillesse naïve. L’œuvre se veut mature et nous plonge dans un monde sombre et une ambiance de quasi-fin du monde. Les morts y sont nombreuses et souvent atroces, des personnages importants pouvant mourir en un clin d’oeil. On compare d’ailleurs bien volontiers le manga à des séries comme Game of Thrones ou The Walking Dead qui ont démocratisé ce genre de traitement des personnages.

Armin fait face aux titans
Nul n’est à l’abri du danger dans L’Attaque des Titans.

Se déroulant dans un univers rappelant l’Europe des années 1930/1940, il est facile de faire, notamment après une vingtaine de tomes, des parallèles avec les deux guerres mondiales, la chute des grands empires ou encore la Shoah. À cela s’ajoute une part de fiction, avec les titans, des créatures géantes et difformes qui ont un penchant prononcé pour la chair humaine et qui sont entourés de mystères, les histoires de familles royales ou encore des équipements militaires originaux pour combattre les titans. L’Attaque des Titans mélange habillement science, religion et mythologie pour donner vie à un monde incroyablement complexe.

L'Attaque des Titans, entre religion et science
L’Attaque des Titans mélange science, mythologie et religion.

Mais à la différence de Game of Thrones ou The Walking Dead,le manga ne fait jamais dans la surenchère et la violence gratuite. Ce qui va nous mener à la grande force de L’Attaque des Titans. Son écriture.

Écriture et mise en scène : les forces de L’Attaque des Titans

Une mise en scène percutante

À la lecture du manga, on est rapidement saisi par la qualité d’écriture et le travail de mise en scène. Hajime Isayama se repose énormément sur des flashbacks pour développer son récit. C’est l’un des principaux ressorts scénaristiques. Non contents de permettre de donner du dynamisme à l’histoire, les flashbacks permettent de garder les explications pour plus tard et ainsi conserver un suspens intense.

Des flashbacks placés aux bons moments nous permettent donc de comprendre enfin une situation qui nous semblait floue jusque-là. Et lorsque cela arrive, une sensation très agréable nous envahit. L’impression d’avoir enfin saisi toutes les subtilités de l’histoire et le génie de son auteur, nous donnant par la même occasion envie de relire l’œuvre pour y découvrir ce que l’on avait raté à la première lecture.

Eren vs Titan Colossal
Hajime Isayama, un maître dans l’art de la mise en scène.

Et voilà une autre force de L’Attaque des Titans. Sa capacité à se réinventer et à donner au lecteur une nouvelle lecture de l’œuvre à chaque révélation. Car chaque révélation redéfinit complètement ce que l’on lisait avant et nous fait revoir toute l’histoire d’un œil totalement nouveau. Après quelques tomes seulement, on a déjà l’impression de ne plus lire le même manga que celui que l’on a commencé. Et même après 27 tomes, l’auteur parvient encore à nous surprendre et à donner une nouvelle portée à son récit.

Un manga différent des autres

Dernier élément important : les personnages et les combats. Dans la majorité des shōnen, les éléments les plus appréciés par les fans de manga sont souvent caractérisés par deux éléments :

  • des combats basés sur des techniques spéciales et des transformations ; les exemples sont nombreux : Dragon Ball, Naruto, One Piece… ;
  • un discours classique sur l’amitié, le pouvoir de l’amour, l’acceptation et le dépassement de soi par arriver à réaliser ses rêves, etc.

Bien que ces deux traits caractéristiques fonctionnent parfaitement dans la plupart des shōnen et qu’ils aient souvent un message plus profond qu’il n’y paraît, leur multiplication peut donner l’impression de lire toujours la même histoire et de voir les mêmes ficelles scénaristiques ! L’Attaque des Titans parvient, avec son approche plus réaliste, à mettre en scène des combats chorégraphiés plus sensés et davantage basés sur la capacité des protagonistes à réaliser une action spécifique et à élaborer une stratégie de groupe que sur une transformation ou une technique spéciale.

L'écriture, la force majeure de l'Attaque des Titans
L’écriture, la force de L’Attaque des Titans.

On pourrait aussi parler des thèmes abordés, tous très bien traités (la liberté, la camaraderie, le sacrifice, le devoir, la mort, la place dans le monde, etc.) ou du traitement de la morale. La frontière entre le bien et le mal y est fine et les choix moraux des personnages y sont parfois discutables. Plus on avance dans le manga et plus on est convaincu que tout n’est pas noir ou blanc.


L’Attaque des Titans est une œuvre magistrale, qui prend aux tripes, qui nous fait nous attacher à des personnages fragiles (humains finalement) et qui nous fait réfléchir par la même occasion. C’est probablement l’un des meilleurs mangas de ces 10 dernières années tant il parvient à exceller sur beaucoup d’aspects et qui font de lui une œuvre au-delà d’une simple bande dessinée japonaise.

L’Attaque des Titans est-il le meilleur manga de sa génération ?
5 (100%) 3 votes

Partager, c'est gratuit !

Mathieu Mulot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *