Tout savoir sur les moustiques : pourquoi et comment nous piquent-ils ?

C’est l’été. La plus belle saison de l’année. Le soleil, les vacances, la plage, les barbecues, le farniente. Et des indésirables qui s’invitent toujours pour le dessert : les moustiques. Chaque année, ils sont là. Ils nous pourrissent la vie et nous laissent en souvenir des piqûres qui nous grattent. Vous voulez mieux connaître ces insectes et tout savoir sur les moustiques ? Comment choisissent-ils leurs victimes ? Comment éviter de se faire piquer par les moustiques ? Suivez mon guide anti-moustiques pour buller tranquille tout l’été.

Pourquoi les moustiques piquent ?

Tout d’abord, il faut savoir que seule une minorité de moustiques nous piquent et parmi elles, les femelles uniquement. Elles se nourrissent principalement de nectar et de sève de végétaux. Elles s’intéressent à nous pour une question de reproduction : leurs oeufs arrivent ainsi à maturité grâce aux protéines de notre sang (dont seulement quelques milligrammes suffisent pour plusieurs centaines d’oeufs). Elles nous repèrent grâce à leur odorat, puis percent notre peau. C’est alors qu’elles injectent une substance (de la salive anticoagulante pour être précise), qui anesthésie la zone. Sur le moment on ne sent rien. Puis, notre système immunitaire réagit en libérant une molécule qui fait gonfler nos vaisseaux sanguins. Des boutons se forment et des démangeaisons apparaissent. Et si les moustiques n’arrivent pas à se gorger de sang, ils peuvent nous piquer plusieurs fois. Charmante attention n’est-ce pas ? De plus, on sait que certaines personnes sont plus sujettes aux piqûres de moustiques que d’autres. Comment est-ce possible ?

Piqûre de moustique

Comment les moustiques choisissent leurs victimes ? Leurs critères de choix

On entend souvent que les moustiques préfèrent certaines peaux. Est-ce vraiment possible ou est-ce un mythe et comment les moustiques font-ils leurs choix ? Voyons ensemble ce qui les attire.

Le sang

Vous appartenez aux groupes sanguins A et O ? Tous aux abris ! Une étude scientifique, dont les résultats ont été publiés en 2004 dans la revue Journal of Medical Entomology, a montré que les personnes étant des groupes sanguins A et 0 sont plus susceptibles de se faire piquer par les moustiques que celles du groupe B. Le groupe O attire encore plus ces insectes, car il est plus pourvu en protéines.

Le dioxyde de carbone

Depuis les années 1950, il a été établi que les moustiques nous repèrent plus facilement grâce au dioxyde de carbone que l’on émet, la chaleur et l’humidité que l’on dégage, via la transpiration. Une étude de la revue Cell a d’ailleurs confirmé, en 2013, que les moustiques ont un récepteur détecteur de ce CO2. Autant dire que l’été, la transpiration étant inévitable, on est donc plus exposés. Faire du sport amplifie encore plus ce phénomène, notamment en raison de l’acide lactique produit à l’effort. Amis sportifs, adoptez un spray anti-moustiques avant vos séances de sport ! Par ailleurs, les femmes enceintes, qui en dégagent davantage, sont plus susceptibles d’être piquées pendant leur grossesse selon une équipe de scientifiques dans la revue The Lancet. 

Les couleurs

Les études concernant les moustiques sont nombreuses. Une équipe de l’université de Floride menée par Jonathan Day, entomologiste, s’est penchée sur la question des couleurs des vêtements que l’on porte. Ont-ils une incidence sur les piqûres de moustiques ? Il semblerait que oui : les couleurs sombres comme le bleu, le marron et le noir attirent davantage nos « amis » les moustiques. Idem pour le rouge. En portant des vêtements clairs, on augmente nos chances de passer incognito. Voilà un anti-moustiques naturel. Souvenez-vous en !

Le sucre et l’alcool

En 2002, une étude publiée dans la revue Journal of the American Mosquito Control Association a avancé que l’alcool attire les moustiques. Même un seul verre de bière suffirait pour être une cible privilégiée ! La concentration en glucides dans le sang serait aussi importante. En limitant les boissons sucrées comme les sodas, le sirop et l’alcool, vous éviterez peut-être de vous faire piquer.

Les bactéries

Vous pensiez qu’on avait fait le tour ? Pas encore. En effet, les moustiques sont aussi à l’affût des bactéries qui peuplent notre peau. En 2011, des scientifiques affirment, dans la revue Plos one, qu’il y a bel et bien un lien entre les deux. Nos bactéries sécrètent des composés volatils, très différents d’un individu à l’autre. Plus on a de composés différents, plus on intéresse les moustiques. Et ces fameuses bactéries aimant particulièrement nos pieds, les moustiques nous piquent souvent à ce niveau et sur les chevilles.

Pour terminer, sachez que les moustiques piquent plutôt à l’aube ou le soir, surtout la nuit. C’est le moment où ils sentent le mieux notre odeur. Leur sensibilité olfactive est réduite pendant la journée. C’est ce qui fait d’ailleurs la différence entre un moustique classique, qui sévit donc la nuit, d’un moustique tigre, qui lui préfère nous attaquer pendant la journée. Comment les repérer ? Le moustique tigre est plus petit, ses ailes sont complètement noires (alors qu’elles sont transparentes chez le moustique classique) et son corps est rayé de blanc. Un genre de zèbre minuscule en somme. On en sait maintenant plus sur les causes des piqûres de moustiques mais comment faire pour éviter de se faire piquer ?

Guide anti-moustiques

Comment éviter de se faire piquer par les moustiques ?

S’il y a des critères sur lesquels nous ne pouvons pas agir (comme notre groupe sanguin, le dioxyde de carbone que l’on rejette ou encore les bactéries présentes sur notre épiderme), il existe malgré tout des solutions pour éviter de se faire piquer. Suivez mes conseils et mon guide anti-moustiques pour ne plus vous faire dévorer.

Portez des vêtements clairs

Si vous avez bien suivi, vous avez vu notamment que les moustiques sont sensibles aux couleurs. Privilégiez donc des vêtements clairs. Et si vous partez en randonnée ou en balade, portez des tenues couvrantes, avec des manches longues sinon vous serez mangé(e) tout(e) cru(e) !

Utilisez des moustiquaires

Autre possibilité, investissez dans des moustiquaires au niveau de vos fenêtres. Faites attention aux insecticides et autres sprays qui peuvent s’avérer dangereux pour la santé et la planète. Regardez bien la composition si vous en utilisez. 

Vous en savez maintenant plus sur les moustiques et la raison pour laquelle ils nous piquent. Vous maîtrisez maintenant les critères selon lesquels ils sélectionnent leurs victimes, gardez-les bien en tête pour éviter de vous faire piquer, en plus de quelques bonnes habitudes toutes simples. Faites attention à vous et passez un bel été !

Tout savoir sur les moustiques : pourquoi et comment nous piquent-ils ?
5 (100%) 3 vote[s]

Partager, c'est gratuit !

2 thoughts on “Tout savoir sur les moustiques : pourquoi et comment nous piquent-ils ?

  1. Super article Alexandra ! C’est vrai que ces petits insectes nous affectionnent particulièrement ! Après avoir lu un article sur ce sujet il y a quelques années, et l’auteur prétendait que l’on peut passer un marché avec ces petits vampires ! Comment ? En les autorisant à venir prendre son sang à condition qu’ils n’injectent pas ce liquide pour endormir la peau, car c’est justement ce liquide qui est ensuite douloureux (et qui peut être porteur de maladie dans certains pays). Alors, j’ai passé cet accord avec eux ! Et depuis, miracle ! Je n’ai plus de piqure de moustique !! Alors, hasard ? Info ? Intox ? En tout cas, ça a marché pour moi…

  2. Article très intéressant et instructif ! Merci Alexandra. Et Nicolas, si les moustiques ne te laissent plus leur liquide coagulant, ne risques-tu pas de te vider de ton sang ?! ;O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *