Électroporation : Zoom sur une Technique Révolutionnaire

Avez-vous déjà entendu parler de l’électroporation ? On vous dit sur cette technique innovante inventée, en partie, à Toulouse. Ce procédé pourrait aussi bien révolutionner le traitement des cancers, la croissance naturelle des plantes que le pelage des tomates. Issu de la recherche biologique, il peut intervenir dans de multiples domaines. Santé, alimentation, environnement ; l’électroporation, à base de champ électrique, est applicable partout.

L’électroporation pour une meilleure santé

Début septembre dans la Ville rose : plus de 400 scientifiques, universitaires, médecins et industriels se sont réunis à l’occasion du troisième congrès mondial de l’électroporation. Cette technique consiste à appliquer des impulsions de champ électrique très courtes et de haute intensité aux cellules. De cette façon, elle perméabilise la membrane des cellules afin de mieux pénétrer à l’intérieur en les transformant en passoire. L’objectif ? Faire entrer des molécules dites « d’intérêt » de manière précise et ciblée directement à l’intérieur de la cellule.

electroporation-cellule-permeabilisee
Une cellule devenue perméable grâce à l’électroporation

En médecine, l’électroporation est utilisée avec une efficacité remarquable dans le traitement des cancers et des tumeurs. Cette technique permet d’ouvrir les cellules tumorales pour y administrer une chimiothérapie, c’est l’électrochiomiothérapie. Par exemple, pour soigner un cancer du sein, les médecins utilisent un médicament qui a beaucoup de mal à pénétrer seul dans les cellules. Grâce aux impulsions électriques, les équipes médicales peuvent passer jusqu’à mille fois plus ce médicament dans les cellules cancéreuses.  À l’inverse d’une chimiothérapie classique qui provoque une injection massive de médicaments dans l’organisme, ce procédé cible parfaitement les cellules poreuses. Le but est d’insérer de longues aiguilles dans la tumeur en passant à travers la peau et sans ouvrir le corps du patient. Puis, d’appliquer des impulsions de champ électrique de l’ordre de quelques microsecondes. De cette façon, les membranes des cellules sont déstabilisées et deviennent perméables. Les médecins peuvent alors injecter leur médicament de manière ultra précise. L’électrochiomiothérapie est actuellement appliquée dans plus de 150 hôpitaux et cliniques en Europe. Faute d’accord de la Haute Autorité de Santé, celle-ci n’est toujours pas utilisée en France. 

En revanche, cette technique est autorisée en médecine animale. De nombreux vétérinaires ont déjà eu recours à l’électroporation pour soigner les animaux. À Toulouse, ils ont traité près de 100 chevaux atteints de tumeurs cutanées avec un taux de guérison avoisinant les 99 %.

L’électroporation pour des aliments de qualité

Dans les filières de transformation alimentaire, l’électroporation est parfaitement adaptée. De nombreux industriels de l’agroalimentaire utilisent cette technologie. Celle-ci améliore la qualité des aliments tout en optimisant l’efficacité des processus de fabrication.

Pour le pelage des tomates

champs-pulses-pelage-tomate

Cette technologie, appelée champ électrique pulsé (CEP) dans l’agroalimentaire, a été testée pour le pelage des tomates. Les impulsions répétitives de champ électrique de très courte durée réduisent la résistance d’adhésion de la peau aux tomates. Elles produisent alors la formation d’un plus grand nombre de fissures dans les peaux, permettant de les ôter plus facilement. Un pelage des tomates avec un prétraitement CEP évite le besoin de les surchauffer. Les vitamines sont ainsi mieux conservées ce qui rajoute de la valeur aux produits et des bénéfices certains pour la santé. 

Pour l’extraction de l’huile d’olive

huile-olive-champs-pulses

La recherche a révélé son potentiel pour la fabrication de l’huile d’olive. L’électroporation augmente l’extraction de l’huile d’olive et améliore sa qualité. Elle permet de réduire les températures lors du malaxage de la pâte d’olives, stade précédant son extraction. Or, la réduction de la température de malaxation est un enjeu majeur chez les industriels. Car, pour utiliser les expressions « première pression à froid » ou « extraction à froid », l’huile doit être obtenue à une température inférieure à 27 °C. Avec l’électroporation, la température de malaxation passe de 27 °C à 15 °C, et ce, sans réduire le rendement d’extraction. Ce n’est pas tout : avec cette technologie, les phytonutriments de l’huile sont davantage préservés, sa qualité améliorée et sa durée de conservation allongée. 

Elle peut aussi être utilisée pour :  

  • améliorer la cuisson des aliments : elle permet une cuisson rapide et à basse température, préservant les vitamines des aliments et leur texture ; 
  • allonger la durée de conservation de fruits et légumes frais ; 
  • faciliter la découpe des frites ;
  • stériliser les aliments sans les chauffer.

L’électroporation pour des cultures abondantes

En agriculture, l’électroporation est l’ensemble des procédés permettant de stimuler la croissance des plantes grâce aux moyens électriques. On l’appelle l’électroculture. 

Bien plus ancienne qu’on ne peut l’imaginer, cette technique a été découverte dès le 18ème siècle par l’abbé Jean Antoine Nollet. Professeur de physique expérimentale à l’Université de Paris, il remarque que les végétaux poussent plus rapidement lorsqu’ils sont proches de courants électriques. De multiples études sont réalisées. En 1912, la France accueille le premier congrès international d’électroculture à Reims. Des centaines de chercheurs sont réunis et partagent leur expérience. L’utilisation de champ électrique annonçait alors un avenir radieux à l’agriculture, avant le développement effarant des engrais et pesticides. Pourtant, plus aucune expérimentation n’est menée après la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs campagnes de dénigrement contre les techniques d’électroculture apparaissent très vite. Selon une poignée de résistants, elles seraient orchestrées par les industriels de l’agrochimie. Ces derniers n’apprécient guère les solutions durables apportées par l’électroculture car leur objectif est de vendre à grande échelle des produits chimiques. Toutefois, depuis quelques années, de nombreux jardiniers et agriculteurs s’intéressent de nouveau à ce procédé. Beaucoup d’entre eux souhaitent revenir à des pratiques viables et respectueuses de l’environnement. 

electroculture-pyramide-cuivre
Exemple d’électroculture réalisé avec des tuyaux de cuivre en forme de pyramide

L’électroculture n’a rien de saugrenue. Les courants électriques existent déjà dans la terre et dans l’air. En réalité, l’électricité est intrinsèquement liée  à l’existence de la vie sur Terre. Par exemple, le processus de la photosynthèse des plantes vertes est une onde électromagnétique. Les pigeons voyageurs utilisent le champ magnétique pour réussir à retrouver leur nid sur de longues distances. De fait, l’électroculture ne fait qu’augmenter ces phénomènes électriques naturels. Plus précisément, cette technique permet de faire remonter l’eau présente dans les sous-sols jusqu’aux racines des végétaux. De plus, l’électroculture peut être appliquée à tous types d’agriculture (conventionnelle ou bio). Combinée à la permaculture, elle promet des résultats exceptionnels. Ainsi, avec l’électroculture, les agriculteurs obtiennent des cultures plus abondantes. Grâce à l’action électrique, les végétaux poussent plus vite et sont en meilleure santé. Ce procédé apporte des solutions viables à long terme sans recourir aux produits chimiques.

Ce qu’il faut retenir :

  • D’une grande fiabilité, et sans effets secondaires, elle est utilisée avec succès dans le traitement des cancers. 
  • Appliquée en agroalimentaire, cette technique augmente les rendements et améliore grandement la qualité des produits.
  • En agriculture, elle assure une croissance optimale et saine des plantes, sans aucune utilisation de substances chimiques.  

Pour découvrir deux méthodes d’électroculture efficaces à installer dans vos jardins, rendez-vous sur le site Guides-Jardinier !

Électroporation : Zoom sur une Technique Révolutionnaire
4.7 (94%) 10 vote[s]

Partager, c'est gratuit !

1 thought on “Électroporation : Zoom sur une Technique Révolutionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *