Comment protéger sa santé contre les effets du confinement ?

Un confinement prolongé peut avoir des effets néfastes sur notre santé. Découvrez 4 astuces pour se protéger au quotidien.

Le Confinement : Quels Effets sur notre Santé ?

Une femme portant un masque chirurgical se tenant debout, les bras croisés, isolée dans le noir.

Pour limiter la propagation de la pandémie du Coronavirus, la France a dû instaurer une période de confinement prolongée non sans répercussions sur notre santé physique et psychologique. Des études antérieures ont révélé qu’une mise en quarantaine de plus de 10 jours peut avoir de réels impacts sur la santé mentale des individus. Suite à ces 9 semaines de restrictions des déplacements, quels constats pouvons-nous en tirer de cette expérience ? Quels ont été les effets du confinement sur notre métabolisme ? Voici 4 éléments de réponse qui vous aideront à mieux comprendre les effets du confinement sur votre santé.

1. La mise en quarantaine aurait un impact sur le sommeil

Au cours de la période du 31 mars au 2 avril 2020, une étude en ligne a été menée afin de déceler les répercussions du confinement sur la population française. Plus de 1 000 personnes ont été interrogées, voici ce qu’il en ressort.
Les résultats de l’étude mettent en exergue que « 74 % des répondants ont déclaré avoir eu des troubles du sommeil ces 8 derniers jours » et que « 53 % d’entre eux ont révélé que ces troubles se sont accrus depuis le confinement ». Notons que ces symptômes touchent majoritairement les jeunes adultes (18-35 ans) soit près de 80 % des individus interrogées.

Par ailleurs, l’étude souligne que ces troubles du sommeil sont beaucoup plus présents chez les personnes ayant des difficultés financières (70 %) et chez les demandeurs d’emploi (77 %).

2. Un confinement prolongé provoquerait de la détresse psychologique

Femme portant un masque chirurgical se tenant la tête entre ses mains.

L’enquête révèle également que de nombreux symptômes psychologiques surviennent chez les individus en raison du confinement prolongé. Dans la plupart des cas, elle touche non seulement les personnes les plus démunies (55 %), mais aussi « les jeunes hommes de la tranche des 18 – 25 ans ». Toutefois, cette souffrance s’intensifie selon la situation sociale de l’individu. Une personne vivant dans un logement social, avec une famille nombreuse, est plus encline à subir cette détresse (environ 60 %).

D’autres études réalisées lors de précédentes épidémies, dont celle d’Ebola, souligne qu’à terme un confinement prolongé provoquerait des symptômes post-traumatiques qui perdureront dans le temps. On retrouve notamment la peur, la colère, la frustration, l’ennui et même la dépression. Ces signes avant-coureurs peuvent amener certaines personnes au suicide, s’ils ne sont pas pris en compte à temps. Des troubles psychologiques peuvent aussi apparaître et demeurer 4 fois plus élevés chez les enfants confinés.
Enfin, pour le personnel soignant mis en quarantaine, une détresse psychologique pourrait également se fait ressentir chez ses derniers : épuisement, détachement des autres, manque de concentration, anxiété face aux malades. Ces effets sur leur santé mentale peuvent perdurer au minimum pendant 3 ans. Ainsi, il est important qu’une attention toute particulière (suivi, soutien) leur soit apportée.

3. Les autres effets pathologiques du confinement sur notre santé

Colère, frustration, ennui, baisse de moral et dépression font partie des signes qui s’emparent des personnes confinées. Plus cette période de confinement est allongée, plus les risques sont majeurs. Faisons le point sur certains effets notoires.

Le stress 

Une période d’isolement supérieure à 10 jours, qui est sans cesse reconduite, provoque une période de stress majeure chez l’individu. Les raisons peuvent être nombreuses :

  • la peur de contracter le virus ;
  • exposer ou contaminer ses proches ;
  • ne pas pouvoir se projeter ; 
  • l’instabilité financière qui demeure l’un des principaux facteurs liés au stress.

Mais quels sont réellement ces effets sur notre corps ? Des maladies chroniques peuvent surgir à la suite de cela. À savoir, des problèmes de peau (l’eczéma ou le psoriasis), des maladies cardio-vasculaires (AVC, infarctus), ou encore des troubles digestifs (perte ou prise de poids, ballonnements, constipation, ulcères).

Selon le Figaro, des études montrent qu’une surexposition au stress engendre un dysfonctionnement dans « le siège de la mémoire », responsable de la consolidation des souvenirs, de l’apprentissage et de l’information. C’est à cet instant qu’apparaissent certains troubles dépressifs, émotionnels et cognitifs. Ainsi, la connexion se perd avec les neurones, d’où le manque de concentration et la perte de la mémoire.

 L’isolement

Femme regardant la fenêtre depuis son domicile.

Que vous soyez seuls ou en famille, le confinement peut aussi avoir des impacts psychologiques majeurs, et ce, quelle que soit vos origines, votre statut social ou votre culture.

Mais quelles sont réellement les conséquences de cette mise en quarantaine forcée sur l’être humain ? Cette sensation d’être coupé du monde extérieur, de ne pas pouvoir visiter ses proches et la solitude peuvent mettre votre santé mentale à rude épreuve. C’est ainsi que le signe d’anxiété s’installe. Alors, comment éviter l’isolement ? Il est important d’instaurer une routine quotidienne en gardant contact avec son entourage, s’informer sur l’évolution des évènements sans pour autant que cela soit obsessionnel. Écouter ou lire les médias 2 fois dans la journée reste suffisant.

La sédentarité

La restriction des déplacements et la diminution de l’activité physique favorisent considérablement la sédentarité et le laisser-aller. À terme, ces mauvaises habitudes peuvent avoir des effets néfastes sur notre métabolisme, tels que des maladies chroniques ou l’augmentation de la mortalité. Il est donc très important de rester actif au quotidien.

4. Le confinement : comment limiter les effets néfastes sur sa santé ?

Nous avons sélectionné 4 solutions simples et accessibles à tous pour vous protéger et vous aider à vivre votre confinement dans les meilleures conditions.

1. Privilégier une activité physique régulière

Un homme pratiquant une activité physique à domicile.

Quel que soit votre âge, rester actif en pratiquant des exercices sportifs dans un espace limité aide à lutter contre certains symptômes, dont le stress. Le sport a une influence considérablement efficace sur le système nerveux puisqu’il est capable d’atténuer certains troubles liés à la dépression.

Pratiquez des séances telles que le yoga ou la méditation afin de vous relaxer et de diminuer les effets du stress. Privilégiez également des activités qui vous font du bien (lecture, danse, musique, renforcement musculaire et cardiaque, etc.).

2. Limiter le temps d’écran (ordinateur, smartphone, télévision)

Il est vrai que les journées d’isolement peuvent paraître longues et interminables. Passer ses heures sur YouTube, Netflix est devenu un jeu d’enfants. Mais jusqu’à quel point ? Comment réduire son temps sur les écrans ? Il est recommandé d’effectuer des pauses plus fréquentes au cours de la journée afin de limiter au maximum la sédentarité. Vous pouvez monter et descendre les marches de vos escaliers par exemple, faire les tâches du quotidien (cuisine, ménage, repassage, entretien du jardin, etc.).

3. Privilégier une alimentation saine et équilibrée

Éviter le grignotage, dont les aliments trop gras et trop sucrés au maximum. Favorisez des nutriments riches en vitamines, magnésium et oligo-éléments. Limitez également la consommation d’alcool, de café et autres boissons excitantes.

4. Prendre soin de soi et de son entourage

Maintenir un contact avec ses proches grâces aux nouvelles technologies (téléphone, visioconférence, etc.) est indispensable. Prenez de leurs nouvelles, discutez de vos préoccupations est important, car cela vous permettra de sortir de l’isolement. Profitez de ces moments pour effectuer des activités en famille (jeux), pour se retrouver et échanger. Consacrez également du temps pour vous (un bon bain relaxant par exemple) surtout si vous êtes enfermé toute la journée avec votre conjoint et vos enfants.

Ce qu’il faut retenir :

À ce jour, plus de 3 milliards de personnes sont contraintes de rester à domicile confinées pour réduire au maximum la propagation du Covid-19. Cette période qui se prolonge au fil des semaines influe considérablement sur la santé mentale de la population. Il est donc difficile à ce stade de garder la tête froide. De nombreux organismes préconisent des activités afin de limiter les troubles inhérents liés au stress et à la dépression. Ainsi, il est primordial de les combattre sans relâche en instaurant un bon rythme de vie. Si vous vous sentez isolé, désemparé par les évènements, il existe des associations comme SOS Amitiés qui sont à l’écoute si vous vivez mal cette situation. N’hésitez pas à les solliciter.

Notez cet article

Partager, c'est gratuit !

1 thought on “Le Confinement : Quels Effets sur notre Santé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *