CANICULE : QUELLE PRÉVENTION POUR LES PERSONNES ÂGÉES ?

Le second épisode de canicule de l’été 2019 vient de se terminer. Parmi les populations à risque, les personnes âgées sont les plus exposées.

Article écrit par Annie Lamballe

canicule-ete-2019
Canicule été 2019

Le second épisode de canicule de l’été 2019 vient de se terminer. Les chaleurs extrêmes sont éprouvantes pour chacun, même pour les sujets en bonne santé. Parmi les populations à risque, les personnes âgées sont les plus exposées. À partir de quel seuil d’alerte doit-on se montrer vigilant ? Par quelles mesures peut-on limiter les risques ?

canicule-personne-agee-prevention
Canicule : quelle prévention pour les personnes âgées ?

NIVEAU D’ALERTE 4 POUR LA PREMIÈRE FOIS

Un plan a été mis en place après la canicule de 2003, avec quatre niveaux d’alerte.

  • Le niveau 1 (dit de « veille saisonnière »), est automatiquement mis en place chaque année du 1er juin au 31 août.
  • Le niveau 2 (« avertissement chaleur ») est une phase de veille renforcée. Il permet de préparer la mise en place du niveau 3 et de mener les actions de communication adaptées.
  • C’est le niveau 3 (« alerte canicule ») qui est enclenché actuellement. Il prévoit des actions de prévention et de gestion. Chaque préfet décline ce plan au niveau local pour mettre en place les mesures d’information et de protection des populations les plus exposées.
  • Le niveau 4 (« mobilisation maximale ») est lancé en cas d’alerte rouge de Météo France. Des mesures exceptionnelles doivent alors être prises, dont une surveillance accrue des personnes à risque. Pour la première fois cette année, ce niveau d’alerte a été déclenché à deux reprises.

MESURES À PRENDRE POUR LES PLUS ÂGÉS

Le risque essentiel pour les personnes âgées est qu’elles ne transpirent plus assez pour se refroidir, le nombre de glandes sudoripares s’étant raréfié.

boire-eau-hydrater
Il faut s’hydrater régulièrement.

Quelques mesures simples sont à mettre en place :

  • limiter l’augmentation de la température dans le logement (fermer les volets, provoquer des courants d’air) ;
  • éviter l’exposition à la chaleur (ne pas sortir aux heures les plus chaudes, passer quelques heures par jour dans un endroit frais) ;
  • s’hydrater et se rafraîchir (boire régulièrement sans attendre d’avoir soif, se mouiller la peau avec un gant humide ou un brumisateur, prendre des douches) ;
  • consommer une alimentation variée (fractionner si besoin les repas, pour maintenir le sel de l’organisme).
personne-agee-canicule-endroit-frais
Passer quelques heures par jour dans un endroit frais.

L’entourage doit réagir aux premiers signes : absence d’urine depuis cinq heures, sensation de malaise/étourdissement au lever.

Ces manifestations peuvent aller jusqu’à l’urgence vitale : déshydratation grave (perte de poids, hypotension) et coup de chaleur (fièvre, troubles neurologiques). Il convient alors d’aider rapidement la personne à se refroidir et d’appeler le 15.

Le numéro vert de Canicule Info Service (0800 06 66 66, appel gratuit depuis un fixe) permet d’obtenir des recommandations précises sur la conduite à tenir.

CANICULE : QUELLE PRÉVENTION POUR LES PERSONNES ÂGÉES ?
5 (100%) 1 vote[s]

Partager, c'est gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *