L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !

Bohemian Rhapsody : Gloire à Queen, gloire à Freddie Mercury

Restons dans le domaine des biopics. Après ma critique sur « Stronger », je vous propose maintenant de nous pencher sur le fameux biopic consacré à Queen, « Bohemian Rhapsody ». Étant une graaaaaande fan du groupe, l’annonce d’un projet consacré à son histoire m’avait ravie. Voyons ensemble ce qu’il vaut vraiment !

 

Bohemian Rhapsody : Gloire à Queen, gloire à Freddie Mercury

 

Synopsis :

« Bohemian Rhapsody » retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique. » (Allociné)

 

Casting et production :

Pendant longtemps, la production du film a eu du mal à vraiment démarrer. En 2010, c’est d’abord Sasha Baron Cohen (« Dictator ») qui devait jouer le rôle de Freddy, mais l’acteur a commencé à avoir des conflits avec les autres membres du groupe, voulant plus se concentrer sur l’aspect intime de la vie de Mercury et en faire un film pour adulte centré sur le chanteur gay. Le deuxième acteur pressenti était Ben Whishaw (l’agent Q dans « Skyfall » et « Spectre »). Mais le projet tombe à nouveau à l’eau, et ce n’est qu’en 2015 que le projet va enfin prendre son envol. Le rôle principal est donné à Rami Malek, Ben Hardy (X-Men : Apocalypse) est confirmé pour le rôle du batteur Roger Taylor, et Joseph Mazzello et Gwilym Lee incarnent respectivement les deux autres membres de Queen, John Deacon et Brian May.

 

Réalisation :

Bryan Singer est annoncé à la réalisation du film en 2015. Malheureusement, le 5 décembre 2017, Fox annonce le renvoi du réalisateur, suite à des absences répétées sur le tournage, et des conflits avec Rami Malek. En même temps, des accusations d’agressions sexuelles sur mineur seront mises en lumière contre le réalisateur, entachant encore plus sa réputation déjà assombrie par le scandale du renvoi du film.

MAIS, outre sa vie personnelle, Singer a fait pas mal de bonnes choses : « Un Elève Doué » (adapté d’une nouvelle de Stephen King) « X-Men 1 » et « X-Men 2 », « Walkyrie », et il travaille depuis 2016 sur « 20 000 lieues sous les mers ».

 

L’interprétation des acteurs :

Rami Malek a livré une des performances les plus incroyables que j’ai jamais vu dans un film, si ce n’est LA plus incroyable. Son jeu d’acteur est absolument bluffant, lorsque les images sont un peu plus rapides, on croirait que c’est vraiment Freddie Mercury et non un acteur qui joue son rôle. Il a réussi à montrer avec brio qu’il n’y a pas qu’un seul Freddy : le chanteur de rock extravagant sur scène, le garçon timide devant ses parents, la diva lors des enregistrements… Sa façon de bouger durant les concerts est un copié parfait du chanteur, sa façon de tenir le micro et d’articuler les paroles aussi… Enfin bref, parfait à mes yeux.

Tout y est, la gestuelle, les mimiques, les coiffures… et le maquillage était très réussi ! En plus du dentier qu’a du porter l’acteur, un maquillage spécial a été utilisé par les maquilleurs pour faire ressortir certains traits du visage pour accentuer encore plus la ressemblance. Mais clairement, le plus bluffant était la combinaison cheveux courts + dentiers + moustache. Un énorme bravo ! D’ailleurs, fait intéressant sur le dentier : l’acteur était extrêmement gêné sur le tournage lorsqu’il le portait, ce qui le poussait, pour compenser l’embarrassement que lui provoquaient ses dents, à se tenir et marcher extrêmement droit… Exactement comme Freddy à l’époque.

Tous les acteurs ont fait un travail impeccable. Bien entendu j’ai pris plus de temps pour le personnage principal, mais les acteurs jouant les autres membres du groupe étaient excellents eux aussi. Leurs personnages étaient extrêmement attachants, et les relations entre eux étaient des plus adorables, mélangeant amour évident et petites disputes fréquentes, rendant certaines scènes très drôles et touchantes. Et autre gros point positif : leur ressemblance aux vrais membres du groupe ! C’est incroyable à quel point leurs traits sont semblables, et ajoutez à cela le maquillage utilisé pour faire ressortir certains traits, et le résultat est nickel ! Je vous laisse juger par vous-même :

 

L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !
Gwilym Lee joue Brian May
L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !
Ben Hardy joue Roger Taylor
L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !
Joseph Mazzelo joue John Deacon

 

Le personnage de Paul, Ciel que j’avais envie de le bâillonner dans un coin pour qu’il ne fasse plus aucun problème ! Quel personnage frustrant ! Mais encore une fois extrêmement bien interprété, et félicitation à l’acteur qui a réussi à faire ressentir aux spectateurs une grande colère, preuve de son très bon jeu ! C’est un personnage que vous adorerez détester.

J’ai trouvé le personnage de Lucy Boynton, celle qui joue Mary, le premier amour de Freddy, extrêmement intéressant. Malgré tous les problèmes que rencontre Freddy dans sa vie personnelle, avec le groupe, ou suite aux différents scandales, elle restera jusqu’à la fin de son côté (tout comme dans la vraie vie). Une scène m’a particulièrement touchée, attention spoiler :

Au moment où Freddie lui avoue sa bisexualité, elle semble ne pas comprendre, et affirme qu’il est homosexuel, et non bisexuel. Ce moment du film représente bien les réactions et mentalités de cette période, où la bisexualité ou l’homosexualité n’était en général pas très bien compris par les gens. Comme les autres acteurs, elle a fait du très bon travail.

 

L’image :

En général, ce n’est pas quelque chose qui frappe le spectateur lorsqu’il regarde un biopic, et c’est normal. Ce n’est pas un blockbuster qui mise tout sur les effets spéciaux, ici c’est l’histoire qui importe. Je ne m’attendais donc pas forcément à être surprise par le côté visuel. Eh bien, j’ai eu tort. L’image est toujours extrêmement soignée, calculée pour faire ressortir un aspect spécifique de l’histoire, ou susciter des émotions précises. J’ai adoré que Freddie nous soit montré, à un moment du film, à travers son reflet dans le piano lors du Live Aid, ou bien quand on le voit encore une fois à travers son reflet mais cette fois-ci, le reflet dans ses lunettes. Cela a l’air tout bête dit comme ça, mais je peux vous assurer que ces procédés font leur effet. Dès le début du film, on nous montre un Freddy en train de se préparer à entrer sur scène, de dos, dans sa tenue mythique, au ralenti, je peux vous dire que j’ai eu les frissons, j’avais l’impression que si l’acteur se retournais, j’allais vraiment voir Freddie…….

Les décors sont aussi extrêmement soignés, et sont très diversifiés tout au long du film, ce qui apporte beaucoup de couleur au film, et sert à amplifier le ton de certaines scènes. Cela permet une association entre couleurs, décors, dialogues et scénario, et tous ces éléments s’assemblent avec brio. Le décor le plus impressionnant et le plus prenant reste, vous vous en doutez, celui du Live Aid, qui rend cette partie du film absolument magique. D’ailleurs, petite anecdote : les séquences du Live Aid sont celles qui ont été tournées… en tout premier ! Et oui, Rami Malek a avoué que le premier jour du tournage a directement débuté par le concert, et les jours d’après ne devenaient que plus intenses, au fur et à mesure qu’il tournait les scènes encore et encore. Il a donc dû commencer par le plus difficile, mais il en est finalement bien content.

 

L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !
Le fameux Live Aid reproduit dans le film

 

La musique :

Vous vous demandez peut-être si c’est Rami Malek lui-même qui chante dans le film ? Eh bien : Oui…. et non. L’acteur a dû prendre des cours de chant pour le tournage, sur lequel il chantait bel et bien, mais la voix de Freddie Mercury a été ajoutée à la place de sa propre voix par la suite. Étrange me direz-vous, mais en vrai, pas tant que ça. La production voulait se baser sur les mimiques et la gestuelle de l’acteur, et seulement ajouter la voix de Freddie par la suite, pour ainsi paraître plus crédible. Et à la fin, le résultat est vraiment crédible, car on voit bien que l’acteur donne de l’énergie et de la voix, il donne tout ce qu’il a,  même si à la fin on entend en fait la vraie voix de Freddie Mercury. Ajoutez à cela les chansons les plus cultes du groupe (mix entre chansons originales et remasterisées) , et la nostalgie est plus que présente

 

Scénario et ressemblance à la vraie histoire :

Je vais d’abord parler du scénario en tant qu’histoire à part entière, avant de le comparer à la réalité historique. Je n’ai personnellement pas remarqué d’incohérences dans l’histoire en elle-même. On suit le parcours de Freddie à travers trois grandes étapes : sa montée progressive, sa chute progressive, puis sa dernière remontée avant le drame. Schéma en zigzag qui représente bien la vie qu’a mené la star.

Le film a choisi de minimiser un peu les aspects les plus sombres de sa vie, procédé critiqué par beaucoup de gens. Personnellement, je ne vois la que l’envie de montrer l’histoire de Mercury, et le côté artistique et créatif, plus que les scandales qui ont entaché son image publique, et je trouve que c’est une belle intention, un beau geste qui saura être apprécié par les fans. Parce qu’après tout, s’il est aimé encore aujourd’hui, c’est pour ce côté artistique, il est donc bien normal que les fans du groupe veuillent retrouver cet aspect en majeure partie du film. Bien entendu, on peut voir tous les côtés négatifs de sa vie, mais sans jamais faire ombre au côté artistique.

Je passe maintenant à la ressemblance avec les faits historiques. On va dire que c’est plus compliqué de ce côté-là. Le film prend beaucoup de libertés concernant la chronologie de l’histoire du groupe. Je vais donc vous faire une liste de toutes les différences :

  • John Deacon n’a pas rejoint le groupe presque en même temps que Freddie, mais seulement un an après, après que le groupe ait fait passer des tests à trois autres bassistes.
  • Le film laisse entendre que le groupe a tout de suite été très riche, alors que malgré les ventes, ils restaient pauvres, le groupe ne touchait presque rien. Freddie n’avait pas de quoi s’acheter un piano !
  • Dans le film, Freddie obtient un contrat de 2 albums solo en 1985, alors que c’est d’abord Roger Taylor qui a fait un album solo en 1981, puis Brian May en 1983 avec Van Halen.
  • Le groupe s’est vraiment éloigné pendant 10 ans en raison d’albums et de tournées chacuns de leurs côtés, mais pas en raison d’une querelle comme dans le film.
  • Selon le film, après la réconciliation du groupe en 1985, le groupe se serait mis d’accord que toute chanson écrite ou composée serait créditée au nom de Queen, or cela n’aura lieu qu’à partir de 1989, et ce jusqu’à la mort du chanteur en 1991.
  • Le film nous montre que le groupe ne s’est réconcilié qu’en dernière minute avant le Live Aid, et que ce concert était la première réapparition publique depuis les projets solo de Mercury. C’est faux. Le groupe avait déjà ressorti un album en 1984, et était déjà parti en tournée d’une envergure inégalée avant le Live Aid (1985), et ils ne se sont jamais vraiment séparés.
  • De plus, Freddie Mercury n’a pas du tout annoncé au groupe avant le Live Aid qu’il avait contracté le SIDA. Au moment de faire le concert, il n’était lui-même pas encore au courant. Il n’a appris cela et ne leur a dit qu’un an après le concert, en 1986.

 

Réaction de Queen :

Ça m’a réchauffé le cœur d’apprendre que Roger Taylor et Brian May ont été présents lors de l’avant-première du film, mais également sur le tournage, pour donner des conseils concernant l’interprétation de Freddy Mercury. Ils sont très satisfaits du travail de Rami Malek. Par contre, le troisième membre du groupe, John Deacon, n’a presque plus aucun lien aujourd’hui avec les autres membres, et ce depuis la mort de Freddy Mercury qui l’a beaucoup affecté. Il a officiellement pris sa retraite en 1997. Il ne participe plus du tout aux activités du groupe, mais ce choix est totalement respecté par Taylor et May.

 

L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !
Brian May sur le tournage, en train de conseiller Gwilym Lee (magnifique image selon moi)

 

L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !
Brian May et Roger Taylor, fiers de Rami Malek.

Conclusion :

Si vous êtes, ou étiez fan du groupe durant votre jeunesse, foncez voir le film. Je peux vous garantir que vous allez ressortir de la salle soit les yeux bouffis (comme moi) soit extrêmement ému. A l’heure où j’écris cette critique, j’écoute « The Show Must Go On », et les larmes m’accompagnent. (saviez-vous que Freddie a écrit cette chanson se sachant atteint de la maladie ? Et que le chanson est en fait un adieu ?) Le film est un magnifique hommage à ce qu’a été le groupe, à ce qu’a été Freddie, et montre une chose : Finalement, mort ou pas, la légende de Freddie Mercury continue (et continuera) à vivre encore longtemps. Même s’il nous a quitté, il n’est en fait jamais vraiment parti…

Et juste pour le plaisir, je vous met en lien le concert du Live Aid : https://www.youtube.com/watch?v=A22oy8dFjqc

 

« Who wants to live forever ? »

 

L'ultime biopic sur Queen est enfin là, et je vous donne mon avis !
Bohemian Rhapsody

Partager, c'est gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *